Comment s’informer sur internet sans perdre la tête ?

Le web est un réseau qui regorge d’informations. Si la plupart des actualités sont traitées avec sérieux, d’autres ne sont pas toujours fiables. Pourtant, l’information est l’épine dorsale du fonctionnement de l’Internet. La recherche est d’ailleurs au cœur des usages du web. Mais comment savoir si une information est vraie ou fausse ? Le fact-checking tente de répondre à cette question.

Qu’est-ce que le fact-checking ?

Le fact-checking est une expression que l’on entend un peu partout dans les médias. Cela consiste à vérifier les informations publiées sur le web, et notamment sur les réseaux sociaux. Sur Twitter et Facebook, les internautes partagent une information en quelques clics sans vraiment vérifier sa véracité. Les fake-news se propagent alors sur la toile à la vitesse de la lumière.

Fort heureusement, les réseaux sociaux ont pris quelques mesures pour contrer ce phénomène. Ils ont développé des outils de fact-checking qui permettent de détecter les informations erronées ou mensongères. Il existe aussi des plateformes en ligne de vérification de l’information. En s’appuyant sur des faits objectifs, l’internaute peut ainsi plus facilement trier le bon grain de l’ivraie.

Démasquer les fausses nouvelles

De nombreux sites web proposent de démasquer les « hoax », terme employé pour désigner les fausses informations en tous genres. Sur ces sites, les fake-news les plus souvent relayées sont débusquées et décortiquées. Un travail minutieux est alors réalisé pour expliquer aux internautes ce qui est juste et ce qui est faux. Il suffit de taper le mot hoax sur un moteur de recherche pour accéder à une multitude de sites spécialisés dans ce domaine.

S’informer avec les médias traditionnels

La presse écrite, la télévision et la radio restent des sources fiables pour s’informer. Les journalistes sont des professionnels capables de faire la part des choses entre les diverses informations. Ils sont d’ailleurs souvent titulaires de la carte de presse. Ce sésame est délivré par une instance qui examine le dossier de chaque candidat, notamment à la lumière de son parcours professionnel. Des médias en ligne de qualité peuvent également être consultés en toute confiance pour vérifier la véracité d’une actualité. Dans l’idéal, il est toujours plus judicieux de ne pas se limiter à un seul site d’actualité pour s’informer. Mieux vaut surfer sur plusieurs sources pour pouvoir se faire sa propre opinion.

Vérifier une image

Les photos servent souvent à fabriquer de fausses actualités. Il est très facile de faire parler une image en la sortant de son contexte. Pour vérifier l’origine d’une photo, il suffit simplement de la copier/coller dans un moteur de recherche d’images. On obtient en une fraction de seconde la liste de tous les sites qui la publient. Dès lors, il devient très simple d’identifier une photo détournée, truquée ou exploitée dans un tout autre contexte.

Etudier le nom de domaine

Pour vérifier la fiabilité d’un site internet, il est toujours intéressant d’étudier les données associées à un nom de domaine dans ce qu’on appelle le Who Is. Cet annuaire recense tous les domaines du web et précise pour chacun d’eux les informations suivantes : nom du propriétaire, date de création du domaine, adresse IP du serveur… Un site créé il y a une semaine et hébergé sur un serveur à l’étranger doit davantage susciter la méfiance qu’un site français qui a pignon sur rue depuis des années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.