Mieux connaître les insectes du potager

insecte-jardin

Tous les insectes ne sont pas les ennemis du potager et, pour cette raison il convient de savoir les différencier.

Nous nous intéressons donc ici dans cet article à savoir reconnaître les différents insectes qui fréquentent souvent les jardins et potagers.

En effet, tous ne sont pas nuisibles, il y a les insectes appelés “auxiliaires” qui participent activement à l’écosystème des potagers et jardins. Il convient donc de savoir les reconnaître…

Les insectes sont très très nombreux, mais selon les régions, selon les climats, dans les potagers et les jardins, ce sont bien souvent les mêmes qui viennent causer des dégâts, et après lecture vous saurez donc faire la différence entre un insecte allié et un ennemi ! Bonne lecture ! 

Savoir identifier les insectes de votre potager

Parmi ces insectes dits “auxiliaires” et qui jouent un rôle important dans l’écosystème, rôle direct ou indirect, voici le nom de ces petites bébêtes à épargner…

La coccinelle tout d’abord où plus exactement les larves de coccinelles qui jouent un rôle essentiel contre les pucerons qui eux, ne sont pas l’ami des potagers.

Toutefois, et faut-il le rappeler, il est préférable de ne pas utiliser d’engrais chimique, cela nuit non seulement à vos productions mais aussi à votre santé.

La coccinelle

La coccinelle, nous venons d’en parler, cet insecte compte dans la famille des coléoptères, pour le potager ce sont ses larves qui sont particulièrement efficaces pour éliminer les pucerons dont elles se nourrissent. C’est au printemps que les accouplements ont lieu, la femelle peut pondre ensuite jusqu’à 400 oeufs dont l’éclosion se produit entre 3 à 7 jours en moyenne. Les petites larves écloses peuvent dévorer jusqu’à 9000 pucerons durant les trois semaines qui suivent leur éclosion. Vous pouvez vous procurer des larves de coccinelles et dans ce cas précis, optez pour les larves des coccinelles européennes à 7 points, et évitez les chinoises.

Les autres insectes auxiliaires

Un autre insecte auxiliaire porte le nom de Chrysope verte, il appartient à la famille des névroptères qui regroupe plus de 1300 espèces. Là-encore, ce sont les larves de Chrysope qui sont friandes de pucerons.

L’osmie

L’osmie, est une sorte d’abeille, parmi les maçonnes qui ont un rôle très important pour la pollinisation d’un potager. C’est un insecte qui aime se nicher dans le moindre trou, aussi, créer un hôtel à insectes pour ce type d’insecte est une bonne chose.

Le Pemphredon

Le Pemphredon, de la famille cette fois-ci des hyménoptères ressemble beaucoup à une fourmi, on connaît 12 espèces en Europe. Lui aussi aime les pucerons et il en nourrit ses larves.

Le carabe

Le carabe, de la famille des coléoptères a son habitat sous les pierres et sous les branches. Il affectionne les limaces, les escargots, les doryphores, les vers de terre et les chrysomèles, autant dire, un véritable aspirateur de tous les nuisibles de votre jardin, autant l’avoir comme précieux allié !

Le perce-oreille

Le perce-oreille, quel drôle de nom pour cet insecte qui ne risque pas de venir vous percer les oreilles, mais qui, par contre est aussi un allié de votre potager.

Il compte dans la famille des forficulidae, il se nourrit lui aussi de nuisibles comme les pucerons ou les psylles…Par contre, il aime, c’est vrai, les fruits bien mûrs !

Le syrphe

Le syrphe, de la famille des mouches, est un insecte qui imite les formes et les couleurs de certaines espèces d’abeilles, il joue un rôle important pour la pollinisation, de plus il apprécie aussi les pucerons.

Reconnaître les nuisibles de votre jardin

Parmi ces insectes qui ne sont pas les bienvenus dans votre potager car ils détériorent et aiment grignoter les plantes jusqu’à les tuer parfois, on trouve : 

Les insectes nuisibles pour le potager

L’altise, ou Alticinae, de la famille des coléoptères. C’est un insecte dévastateur qui fait souvent de nombreux trous sur les feuilles des cultures. Un point d’eau avec la présence de crapauds, est la meilleure solution pour se débarrasser de ces nuisibles.

La piéride, compte dans la famille des papillons, c’est principalement la chenille qui est nuisible, elle adore les choux et les navets. Les guêpes et les oiseaux sont ses prédateurs.

Les pucerons, de la famille des aphidoidea sont vraiment les ravageurs des potagers, ils aiment les haricots, les poivrons, les betteraves, mais, nombreux sont les insectes auxiliaires qui peuvent vous aider à lutter contre ces nuisibles là !

Le doryphore, de la famille des coléoptères ravage également les potagers, il affectionne les pommes de terre, les tomates, les aubergines et les choux. Comme cet insecte présente la particularité d’être toxique, il n’a pas de prédateur, le mieux pour votre potager est donc de les retirer chaque fois que vous en voyez !

On connaît bien sûr, aussi les limaces de la famille des gastéropodes, qui, surtout durant la nuit et par temps de pluie, dévastent aussi les potagers, notamment les salades.

La mouche blanche, de la famille des hémiptères est tout comme le puceron, un nuisible suceur de sève.

La liste ici, n’est pas exhaustive car évidemment les insectes sont si nombreux qu’il est difficile de tous les répertorier.

Enfin, en conclusion, l’hôtel à insecte est une excellente idée, pensez-y, et à l’aide d’une palette de bois, il est facilement réalisable. Vous avez désormais les cartes en mains pour reconnaître les amis et les ennemis des jardins ! 

Laisser un commentaire