Comment bien dormir ?

pour-bien-dormir-un-bon-oreiller

On le sait : passer une bonne nuit de sommeil est important pour affronter la journée mais aussi pour être en bonne santé. La qualité du sommeil est donc déterminante pour contribuer au bien-être de notre corps et de notre horloge biologique.

Quelle position choisir dans le lit ? Quel matelas ? Quel oreiller ? Ce sont tous ces facteurs qu’il faut prendre en compte pour reposer le corps et le cerveau durant les 8 heures théoriques de sommeil dont nous avons besoin. Voici nos conseils…

Comment choisir votre couette ?

La couette est l’une des pièces maîtresses de la chambre. Depuis son arrivée en France dans les années 70’s, la couette a allègrement détrôné la couverture. Le choix est vaste et la fourchette des prix est gigantesque, comme vous pouvez le constater chez Doulito, spécialiste du linge de nuit entre autres. On commence à quelques dizaines d’euros pour les modèles bas de gamme pour dépasser les 1000 euros dans certains cas. Le choix de la couette est donc essentiel pour bien dormir.

Alors quels sont les critères pour bien la choisir ?

1 – L’intérieur

Ne vous fiez pas à l’épaisseur de la couette. Celle-ci peut être fine et pourtant très chaude. Fiez-vous plutôt au choix de la fibre. Concernant la fibre synthétique, ce n’est pas forcément un mauvais choix à condition que celle-ci soit creuse et donc respirante afin d’évacuer la transpiration. Du côté du naturel, mieux vaut choisir une couette avec un maximum de duvet, plus chère, qu’avec des plumes qui n’ont aucun apport calorifique. Il y a bien la couette en soie qui est très agréable pour dormir. Le prix est similaire à celui d’une bonne couette en duvet d’oie. Son seul inconvénient réside dans sonn incapacité à passer en machine à laver.

2 – L’extérieur

Ne faites pas l’impasse à cause de votre budget sur l’enveloppe de la couette. Celle-ci doit absolument être en coton. Bannissez le synthétique, anti-respirant, qui empêche la couette de respirer et vous fera transpirer.

Quel oreiller choisir ?

oreiller bien dormir photo 2 1

1 – La matière et l’épaisseur

L’oreiller a sa place de choix dans la qualité du sommeil. Ergonomique, à mémoire de forme, naturel, synthétique… Peu importe du moment que l’alignement entre la tête et la colonne vertébrale est respecté. Son épaisseur doit donc être adaptée à votre morphologie. Attention cependant à tenir compte du fait que vous changez de position plusieurs fois dans une nuit. L’épaisseur de l’oreiller doit différer selon que vous êtes allongé sur le dos ou sur le côté. C’est pour cette raison que l’oreiller à mémoire de forme a la cote actuellement !

2 – Le confort

Selon des études sur le sommeil, voici ce qui est conclu d’une manière générale :

  • Pour dormir sur le dos, c’est généralement l’oreiller en viscoélastiques ou en latex dont la densité est la plus épaisse qui s’avère être le plus confortable.
  • Pour dormir sur le côté, l’oreiller en fibres épouse bien le cou et s’adapte facilement.

Et dans quelle position dormir ?

Quelle est la position conseillée ?

D’un point de vue morphologique de l’être humain, la meilleure position est celle du fœtus sur le côté. De cette manière la colonne vertébrale et les cervicales sont censées être alignées si la tête est droite, donc non penchée d’un côté ou de l’autre.

Que disent les spécialistes du sommeil ?

S’il n’y a pas de position à privilégier plutôt qu’une autre, celles les plus courantes ont toutes des effets positifs et négatifs sur la qualité du sommeil, selon une étude scientifique. Il apparaît que le choix d’une position est inconsciemment adapté à la personnalité de la personne.

Et bien souvent si elle change cette position pour en adopter une autre suite à une douleur au dos ou aux cervicales (les maux les plus fréquents au lever), la qualité de son sommeil en pâtit.

Donc le conseil à suivre est celui d’adopter la position dans laquelle vous vous sentez bien pour dormir, tout simplement ! D’autres aspects doivent être pris en compte pour améliorer la qualité de votre
sommeil :

  • une température dans la chambre aux alentours de 18 °C
  • un dîner léger pris au moins 2 heures avant de se coucher
  • pas de sport au moins 4 heures avant d’aller au lit
  • stopper la consommation d’alcool, de caféine et de théine dès l’après-midi
  • cesser de regarder un écran de TV, ordinateur, mobile au moins 2 heures avant de s’allonger
  • etc…