Installer une véranda : tout savoir

veranda

Véritable espace de vie supplémentaire au charme indéniable, la véranda séduit chaque année de nombreux propriétaires.

En démultipliant la surface habitable de son intérieur, sans toutefois avoir recours à de gros travaux, cette pièce chaleureuse et toujours gorgée de lumière vous permettra de profiter de votre habitat de manière différente.

Ce n’est pas une surprise, mais l’addition d’une véranda à votre maison peut rapidement devenir un investissement assez conséquent, avec un coût moyen enregistré à 24 000 euros. Cependant, le confort que l’on y gagne justifie largement de placer vos économies dans une véranda de qualité.

Si vous souhaitez ajouter une véranda dans votre maison, mais que ne savez pas encore comment vous y prendre, cet article est là pour vous aider. Dans ce guide, nous passerons en revue tout ce qu’il y a à savoir sur la véranda : surface, matériaux, fabricants, installateurs, montant de l’investissement, ou encore, différents modèles et types de vitrage. Autant de points sur lesquels nous nous arrêterons, pour vous permettre d’y voir plus clair et préparer au mieux votre projet.

Une véranda dans votre maison, quelles sont les démarches à suivre ?

En fonction du type de véranda que vous souhaitez installer, les réglementations peuvent varier :

  • Si la surface de plancher se situe en dessous de 20 m², une simple déclaration de travaux à la mairie suffit.
  • Au-delà et jusqu’à 40 m² de surface, il vous faudra demander et obtenir une autorisation de travaux auprès de votre mairie et consulter le P.L.U (Plan Local d’Urbanisme) de votre commune pour vérifier la viabilité de votre projet.
  • Au-delà de 40 m² et si la surface de votre véranda et de votre habitat cumulent plus de 150 m², l’intervention d’un architecte pour obtenir un permis de construire sera obligatoire. À savoir que certains fabricants et fournisseurs de véranda proposent de se charger de ces formalités à votre place.

Attention, des réglementations particulières sont appliquées si votre projet de véranda se trouve à proximité d’un monument historique, ou à l’intérieur d’une zone protégée. Veuillez consulter le service d’urbanisme de votre commune avant de vous lancer dans vos travaux d’aménagement.

veranda-maison-ancienne

Créer une véranda dans votre maison, les bonnes raisons d’investir.

Il est bon se savoir que l’ajout d’une véranda dans votre intérieur est toujours un point fort qui ne pourra qu’ajouter de la valeur à votre demeure.

Voici une courte liste des principaux avantages que vous aurez en faisant le choix d’installer une véranda chez vous :

  • Ajouter de la surface habitable à votre intérieur et agrandir votre maison
  • Gagner une plus-value financière en cas de revente du bien
  • Ouvrir votre maison sur l’extérieur et gagner en qualité de vie
  • Créer une pièce à vivre chaleureuse et originale
  • Créer une pièce à utilisation multiple (jardin d’hiver, salle à manger, salon, salle de jeu, cuisine d’été …)

Une véranda est une pièce à l’esthétisme unique. Au quotidien, elle sera très agréable à vivre, et si vous souhaitez vendre votre bien, une véranda aura de grande chance de provoquer un véritable coup de cœur auprès des acheteurs et vous permettre de conclure la vente plus rapidement.

Véranda, faire appel au bon prestataire

Bien que l’on puisse trouver de petites vérandas façon « jardin d’hiver », vendues en kit dans certaines enseignes de bricolage, nous vous conseillons fortement de faire appel à un fournisseur et installateur qualifié, pour procéder à de tels travaux dans votre maison.

Tout d’abord, les vérandas en kit s’adressent uniquement aux bricoleurs avertis, et il faut également noter que ce type de modèle est moins qualitatif et moins performant qu’une véranda achetée auprès d’un vérandaliste professionnel.

Notre conseil est de vous adresser à une entreprise locale, afin de pouvoir profiter d’un service de proximité très utile notamment pour le SAV.

construction-veranda

N’hésitez pas à vous renseigner sur internet et auprès de votre entourage, afin de vérifier si la réputation de l’entreprise en question est bonne, et si les services proposés sont fiables. Rendez-vous en magasin ou en atelier de fabrication, pour contrôler la qualité des produits finis par vous-même. Si certaines sociétés ne disposent pas de show-room, elles pourront, par exemple, vous proposer de vous rendre au domicile de certains de leurs clients, afin que vous puissiez juger de la qualité de leur travail de visu.

Ensuite, il faudra demander plusieurs devis auprès de différents prestataires, afin d’avoir une meilleure idée des tarifs en vigueur en fonction de la surface et du modèle choisis.

Certains labels et qualifications attestent des compétences et du savoir-faire des vérandalistes, il faut prêter attention aux certifications suivantes :

  • Qualibat 9141 pour les entreprises s’occupant de la fourniture et de la pose.
  • Qualibat 9142 pour celles qui s’occupent de la fabrication et de la pose.

Les certifications Qualibat attestent du professionnalisme des prestataires qui les possèdent. De plus, ce label est uniquement attribué aux vérandalistes qui proposent des produits de qualité, dont les performances énergétiques sont optimales.

Véranda, quels matériaux choisir ?

Quand on décide d’installer une véranda chez soi, le choix du matériau est essentiel. Les principales options sont les suivantes :

  • Aluminium
  • Fer forgé/Acier
  • Bois
  • PVC

En fonction de l’emplacement de votre maison, vous n’aurez pas toujours la main sur le choix du matériau ; par exemple, pour les sites classés et protégés, les Architectes de Bâtiments de France imposent presque toujours le choix du fer forgé, alors qu’en altitude, c’est le bois qui est privilégié. De la même façon, il n’est pas rare de voir certaines communes imposer un style quant à l’ajout d’une véranda jouxtant votre maison.

Pour les autres, le choix du matériau de l’ossature sera libre, et chacun des matériaux proposés sera disponible en de nombreux coloris et teintes différentes.

Regardons d’un peu plus prêt les différentes possibilités qui s’offrent à vous :

L’Aluminium

L’aluminium reste le choix numéro 1 des particuliers avec 95 % de véranda réalisées dans ce matériau. Sa légèreté, son bon rapport qualité/prix, et sa résistance, sont largement plébiscités par les clients pour la réalisation de l’ossature de leur véranda.

On peut réaliser tout type de structure avec des formes très originales et toutes sortes de couleurs grâce à la technique du thermolaquage.

Les profilés en aluminium sont très faciles à entretenir et plutôt esthétiques, d’ailleurs, tous les styles peuvent être réalisés grâce à ce matériau (moderne, design, ancien…) ce qui n’est pas non plus pour nous déplaire.

Seul petit inconvénient, il s’agit d’un matériau très conducteur de froid comme de chaleur, et vous devrez vous assurer que votre vérandaliste vous propose bien des profilés à rupture de pont thermique pour une isolation parfaite.

Le fer forgé/acier

Le style vintage des vérandas en fer forgé est très recherché en ce moment, car très tendance. Ce matériau est particulièrement recommandé pour les maisons de style qui dispose d’une façade ancienne, en pierre notamment.

Les vérandas en fer forgé sont traditionnellement fabriquées par des ferronniers d’art de façon artisanale et présente une résistance mécanique à toute épreuve.

Le principal inconvénient de ce matériau reste son coût plutôt élevé, et son entretien qui doit être assez régulier pour en garantir la pérennité.

Le bois

Le bois est un matériau naturel dont les qualités nobles et authentiques sont très appréciées des particuliers. Créer une véranda en bois, c’est s’assurer d’obtenir un espace très chaleureux et surtout très bien isolé. Par contre, le principal inconvénient du bois reste son coût plutôt élevé, qui varie beaucoup selon les essences.

Pour faire réaliser une véranda intégralement en bois, il faut en général s’adresser à un artisan local. Il est aussi possible d’opter pour une réalisation mixte ossature bois et ouvrant aluminium.

Le PVC

Très en vogue actuellement, le PVC est utilisé dans la réalisation de véranda de style contemporain. Ses principaux atouts sont :

  • Son prix très abordable
  • Le fait qu’il ne nécessite aucun entretien
  • Ses propriétés énergétiques très satisfaisantes

Véranda, le choix du modèle et des finitions

Une fois le choix du matériau de l’ossature fait, vous allez devoir déterminer quel sera le style et quelles seront les finitions de votre véranda. Ces choix seront principalement liés à l’utilisation que vous comptez faire de votre véranda.

Coté vitrage, nous vous recommandons d’opter pour un double vitrage, voire un triple vitrage, qui vous garantira des performances énergétiques idéales, tant en hiver pour garder la chaleur de chauffage, qu’en été pour vous protéger de la chaleur environnante.

Enfin, en ce qui concerne le modèle, vous aurez le choix entre une prestation sur-mesure, ou un kit préfabriqué que vous trouverez sur le catalogue de votre fournisseur vérandaliste.

Véranda, le choix de la toiture

La toiture est une partie très importante dans une véranda. C’est notamment par là que va entrer et sortir la chaleur ou le froid. Une mauvaise isolation de la toiture rendra votre véranda impraticable, notamment durant les fortes chaleurs (c’est la zone la plus exposée aux rayonnements du soleil), et très difficile à chauffer en hiver.

Si vous souhaitez opter pour un toit en verre afin de bénéficier d’une luminosité optimale, grâce à un vrai puits de lumière, le choix du vitrage sera déterminant. Le choix d’un vitrage à isolation renforcée avec fonction contrôle solaire est alors préconisé. Pour plus d’efficacité, vous pourrez aussi équiper votre installation de stores ou de volets. De cette façon, même en pleine été, votre véranda restera une pièce agréable à vivre, parfaite pour des déjeuners ensoleillés notamment.

L’autre possibilité est de faire le choix de panneaux plein au niveau de la toiture, ou d’un mix entre des panneaux en verre et des panneaux d’aluminium. L’isolation sera renforcée et la luminosité toujours importante. Cette solution est aussi plus économique que l’option 100 % vitrée, étant donné que le verre est beaucoup plus onéreux que les matériaux pleins.

Côté design, les vérandas à toit plat sont également très tendances, et remportent tous les suffrages à l’heure actuelle. Elles donnent un coté très contemporain aux vérandas, et permettent d’uniformiser la hauteur sous plafond dans l’ensemble de l’espace. De plus, leurs performances en termes d’isolation restent plus que satisfaisantes. Les toits plats donnent aussi la possibilité de créer un dôme vitré ou un puits de lumière, ce qui pourra ajouter une touche assez originale à votre véranda. Génial non ?

Véranda, quels sont les postes pouvant faire flamber la facture ?

Lorsque l’on décide de créer une véranda chez soi, il y a quelques variantes que l’on n’envisage pas toujours, et qui peuvent grandement augmenter le budget de départ.

Par exemple :

  • Si le terrain prévu à l’emplacement de la future véranda doit être terrassé ou empierré.
  • Si le terrain nécessite d’être préparé avant la pose de la structure.
  • Si des installations et raccordements d’eau, d’électricité, de chauffage, ou de téléphone doivent être faits.

Parce que ces postes influenceront grandement votre investissement global, il est important de les faire estimer et de les prendre en compte dès le départ.

Comme nous l’avons vu au cours de cet article, le choix des matériaux, du vitrage, des finitions et options spécifiques seront des facteurs déterminant au niveau du tarif final.

Enfin, chaque artisan et chaque entreprise sont libres de mettre en place sa propre grille tarifaire, et certains pourraient être beaucoup plus chers que d’autres, d’où l’utilité d’obtenir des devis comparatifs.

Prix moyens d’une véranda

Afin de vous donner une meilleure idée sur le coût moyen d’une véranda en fonction du matériau choisi, nous avons établi une grille tarifaire estimative moyenne pour des vérandas comprises entre 10 et 20 m².

Ce guide est uniquement destiné à vous donner quelques repères et ne constitue en aucun cas un prix réel et définitif. Pour obtenir un devis précis et personnalisé, il faudra vous adresser à une entreprise vérandaliste de votre choix.

  • Véranda en kit : de 2000 à 15 000 euros
  • Véranda en bois : de 15 000 à 45 000 euros
  • Véranda en PVC : de 10 000 à 30 000 euros
  • Véranda en Aluminium : de 15 000 à 50 000 euros
  • Véranda en Fer forgé ou en acier : de 30 000 à 55 000 euros

Quelle que soit votre envie, une étude de faisabilité sera nécessaire avant de vous lancer dans le choix d’une véranda pour votre maison.

Ce guide s’achève ici, nous espérons avoir éclairé votre lanterne quant au monde des vérandas. Si vous avez une question à ce sujet, n’hésitez pas à nous la communiquer en barre de commentaire.