Quels sont les phénomènes climatiques ?

phenomenes climatiques

À l’échelle de la planète, l’atmosphère et les océans échangent et véhiculent de gigantesques quantités d’énergie. Un cycle naturel qui, parfois s’emballe et déclenche des phénomènes climatiques d’une exceptionnelle intensité. Voici dans cet article quelques explications pour un peu mieux comprendre cyclones, tornades, tempêtes, canicules et vagues de froid, les formations de ces phénomènes ainsi que leur différence.

Les cyclones

Les termes cyclone, typhon et ouragan désignent tous les trois un phénomène tourbillonnaire qui touche les régions tropicales. En fait, c’est surtout la géolocalisation du phénomène qui va désigner le terme à utiliser : en Atlantique, il sera question d’un ouragan, dans le Pacifique et l’Océan Indien, il s’agira d’un cyclone et si le phénomène climatique se situe dans le Pacifique nord-est et nord-ouest on parlera d’un typhon. Cet article vous intéressera sans doute, car il explique en détail ces phénomènes!

L’atmosphère tropicale en réchauffant la surface de l’océan provoque une importante évaporation. La vapeur d’eau monte en altitude, se condense et libère de la chaleur qui accentue le cycle. C’est le début d’un processus d’une puissance destructrice phénoménale pour les îles et les côtes touchées. Des vents puissants se forment autour du centre dépressionnaire de cette perturbation tropicale qui prend de la puissance au cours de son cheminement sur l’océan.
Les services météorologiques enregistrent en moyenne 80 cyclones par an sur la surface du globe. Un phénomène climatique qui malheureusement semble gagner en puissance destructrice et en fréquence avec le réchauffement atmosphérique.

Les tornades et les trombes marines

La tornade terrestre et son équivalent marine, la trombe, résulte d’un tourbillon de vents très puissants. Elle se forme à partir d’un cumulonimbus et jusqu’au sol. Un véritable entonnoir de vent ultra violent se crée. Ce phénomène hyper localisé, résultant des conflits entre masses d’air chaud et d’air froid provoque des dégâts extrêmes sur son parcours. Le phénomène est d’autant plus dangereux que le tuba qui se forme se charge de débris au fur et à mesure de sa course destructrice. La trombe marine généralement moins puissante peut se transformer en tornade lorsqu’elle touche le littoral.

Les tempêtes

Une tempête est une dépression atmosphérique qui génère un vent de plus de 90 km/h. Cette dépression produit des rafales violentes et peut générer des précipitations sous forme de pluie ou de neige très importantes. Lorsqu’elle entre en interaction avec les courants jets de haute altitude (comme en 1999) les tempêtes s’apparentent à de véritables bombes climatiques. Une tempête génère des risques élevés d’inondation en plaine et d’avalanche en montagne.
Le phénomène est d’autant plus à surveiller que les tempêtes océaniques ont tendance à se succéder les unes après les autres dans l’Atlantique nord en hiver.

Les canicules et les vagues de froid extrême

La position des zones de haute pression notamment le célèbre anticyclone des Açores détermine la circulation des masses d’air vers le continent européen. Une circulation atmosphérique d’altitude anormale peut générer un afflux des masses d’air chaud du Sahara vers l’Europe provoquant une canicule plus ou moins importante ou inversement une descente des masses d’air de l’Arctique qui provoquent une vague de froid intense.

A propos de l'auteur

Sylvain

Je partage sur ce site des réponses aux questions importantes ou recherches d'informations que je fais sur le web. Le but de regrouper les meilleures informations sur le sujet donné.

Laisser un Commentaire